C’est un fait ! Une candidature spontanée ne peut être envoyée à un employeur, ou bien à un recruteur, sans être accompagnée d’un CV et d’une lettre de motivation. Doit-on rédiger une lettre de motivation de façon particulière lorsqu’il s’agit d’une candidature spontanée ? Ou doit-on appliquer les mêmes règles d’écriture que pour candidature suite à une annonce ?

 

La lecture d’une lettre de motivation

Il faut avoir conscience qu’un chef d’entreprise est toujours pressé et overbooké. Alors, quand il lit des mails ou des lettres de motivation, sa lecture se fait en diagonale. Il va donc aller chercher les infos les plus pertinentes d’abord et si ce qu’il lit lui plaît alors il fera l’effort de lire attentivement votre courrier.

De manière générale, le 1er paragraphe de votre lettre de motivation sera la partie la plus lue par votre destinataire, que ce soit le patron, le recruteur ou même la personne en charge du secrétariat.

Il faut donc impérativement soigner ce paragraphe et y accorder une importance particulière.

 

À quoi sert le 1er paragraphe ?

Il y a un élément à prendre en compte lors d’une candidature spontanée, c’est que l’entreprise que vous visez n’a pas fait d’ouverture de poste et il se peut donc que vous postuliez sur un poste déjà pourvu ou inexistant au sein de l’entreprise.

Ce premier paragraphe est très important, il va vous permettre de prouver que vous vous êtes bien renseigné sur le poste pour lequel vous envoyez votre candidature. Cela nécessitera peut-être que vous fassiez, en amont, quelques recherches sur l’entreprise. L’employeur appréciera vos efforts et peuvent l’inciter à poursuivre sa lecture. Il se rendra compte que vous portez un réel intérêt à son entreprise.

Le but de votre 1er paragraphe va être de démontrer ce que vous valez et surtout, il va falloir mettre en avant ce que vous pouvez apporter à l’entreprise. Quelles sont vos compétences, votre expérience etc.

 

Que dire dans le 1er paragraphe ?

Avant de candidater, vous allez surement faire des recherches sur l’entreprise. Ces recherches ne sont, bien évidemment, pas obligatoires mais fortement conseillées. Les données récoltées seront brèves.

Il suffit de chercher l’intitulé exact du poste que vous convoitez, la personne responsable du service ou de l’équipe que vous souhaitez intégrer etc. Le but n’est pas non plus de faire l’inventaire de la société mais de relever les informations qui vous semblent importantes.

Ensuite, vient le moment ou il faudra parler de vous. Et oui, il faut se vendre un petit peu. En quelques lignes, vous devez être capable d’exposer vos compétences (notamment celles utiles au poste souhaité, les autres vous pourrez les mentionner dans les paragraphes suivants). Vous expliquerez de façon précise et concises tout ce que vous êtes en mesure d’apporter à l’entreprise. Vous êtes rigoureux(se), vous êtes rempli(e) d’humour, vous êtes capable de travailler en équipe…

Il s’agit ni plus ni moins de dire quel sera votre petit plus !

Pour finir, on peut dire que le 1er paragraphe de votre lettre de motivation est un élément clé de votre candidature spontanée.

 

Découvrez notre guide sur la candidature spontanée :

Candidature spontanée : vous êtes recommandé par une personne ?

Comment bien relancer un recruteur après une candidature spontanée par mail ?

Comment commencer une candidature spontanée ?

Comment se présenter pour une candidature spontanée

Format CV d’une candidature spontanée par mail : lequel choisir ?

L’objet d’une candidature spontanée par mail : comment bien le choisir ?

Premier paragraphe d’une candidature spontanée : pourquoi bien le rédiger ?

Quand envoyer une candidature spontanée ?

Titre CV d’une candidature spontanée : pourquoi il faut le personnaliser ?