Anne-Laure : « Je courais après le temps mais surtout après le vent »

Rencontre avec Anne-Laure, qui a travaillé dans la mode avant de créer sa propre marque de produits eco-responsables…

 

Quelle était votre vie d’avant ?

Avant j’étais dans le milieu de la mode. De formation stylisme-modélisme à ESMOD Roubaix j’ai pu créer ma propre marque de vêtements en 2009. Pour la financer, je travaillais dans les grands magasins en tant que conseillère de vente.

 

L’élément déclencheur ?

Mon premier job en tant qu’entrepreneure a été formateur mais très épuisant. Je courais après le temps mais surtout après le vent. Le milieu du textile est très particulier. Se montrer, faire semblant ça n’a jamais été mes bases. Alors à la fin je me demandais si j’étais vraiment faite pour cela. Du coup, je me suis plus consacrée à mon travail en tant que conseillère de vente.

Il m’a permis d’évoluer et de ce fait a été très impactant sur le rôle que je dois jouer aujourd’hui auprès de mes clientes. En 2015, j’ai du subir une opération, ce passage a été un réel déclencheur pour mon avenir personnel et professionnel à moyen long terme. Durant ma convalescence, je me documentais sur des sujets qui me tenaient déjà à coeur : l’environnement actuel et le comportement que nous avons face à la consommation. J’ai donc structuré mon projet de boutique éco-responsable sur deux longues années. Cela m’a permis de me retrouver et de penser sincèrement aux valeurs auxquelles j’appartenais.

Il est également important de savoir de quoi on parle quand on vend des produits bien spécifiques, j’ai donc passé un diplôme de CAP esthétique cosmétiques et parfumerie pour me familiariser avec les produits cosmétiques et de l’hygiène. Durant lequel j’ai pu effectuer un stage dans un magasin de cosmétiques bio.

 

Et maintenant ?

Je me sens épanouie, moins pressée et moins stressée qu’avant. D’ailleurs, je me le refuse ! C’est inutile et ça peut te tuer à petit feu. J’ai appris de mes erreurs que la patience était une vertu. Même si je peux me débrouiller sur des projets de dernières minutes, l’anticipation est aussi une chose que j’arrive à maîtriser aujourd’hui. Alors qu’avant je me laissais déborder.

Drops La Boutique est un projet engagé. Le but est de sensibiliser les gens sur notre manière de consommer tout en proposant des produits tendances et éco – responsables (bio, vegan, made in France, mode zéro déchet, etc) . J’essaye d’apporter quelque chose de soigné, d’apaisant à mes client(e)s. Le conseil, l’écoute sont mes mots d’ordres. D’ailleurs j’ai eu beaucoup de retours positifs sur l’approche des produits que je présente et mon identité de marque. Aussi, je publie de manière la plus transparente possible mes rencontres, les sujets qui me tiennent à coeur sur mon blog: www.dropsleblog.com.

En parallèle, je suis présente à des manifestations éco-friendly comme à la REcyclerie, les Canaux et à des ventes privées que j’organise . La boutique en ligne www.dropslaboutique.com paraîtra à la rentrée 2017. Encore un peu de patience car je fais tout moi-même pour l’instant. Ah oui dernière chose : savoir déléguer est l’une des choses de ma to-do list sur laquelle je dois travailler 🙂

Vous avez une expérience ou un témoignage à partager ?
Racontez-nous ; on vous lit et on publie
Je participe

A propos de

Commentaires

commentaires