Louise : « j’ai toujours été attirée par l’ESS mais je ne savais pas comment en faire un métier »

Ancienne consultante, Louise travaille désormais dans la silver economy. Elle reconnecte ainsi avec son envie de toujours d’être utile à l’intérêt général dans son travail.

 

Quel était ta vie d’avant ?

Après mon bac, ne sachant pas trop vers quel métier me tourner, j’ai suivi un cursus plutôt généraliste : école d’ingénieur, année d’échange à l’étranger, master en école de commerce. Assez classiquement, à la fin de mes études, j’ai démarré ma vie professionnelle dans un cabinet de conseil en stratégie et organisation, à taille humaine, qui m’offrait des bonnes conditions de travail : des missions intéressantes, des collègues qui sont devenus des amis, un management qui cherchait à me faire progresser, etc.

Malgré tout au bout de quelques années, j’avais l’impression d’avoir un peu « fait le tour », je ne m’y retrouvais plus dans les préoccupations de mes clients et mon entreprise.

 

L’élément déclencheur ?

En fait, l’économie sociale et solidaire m’a toujours attirée. Je l’avais croisée dans mes études, mais je ne savais pas vraiment comment en faire un métier… J’ai donc suivi une voie relativement « classique ».

Le premier élément déclencheur a été l’opportunité via mon cabinet de conseil d’effectuer un détachement de 6 mois au sein de CO Conseil, qui propose des missions de conseil en stratégie à des associations. J’y ai découvert que je pouvais mettre mes compétences au service de l’intérêt général, et que ça avait du sens !

A la fin de mon détachement, je suis tombée sur le Programme Associé On Purpose, et j’ai compris très vite que c’était exactement ce qu’il me fallait. En un an, à travers mes placements, j’ai découvert plusieurs organisations et types de postes, où j’ai pu appréhender le quotidien du secteur, comprendre ma valeur ajoutée par rapport à ces projets, mais aussi ce qui était important pour moi dans mon environnement de travail. En parallèle, les formations hebdomadaires m’ont permis d’approfondir ma connaissance de l’ESS et de rencontrer une multitude de personnes, avec des parcours et profils différents, qui s’y étaient lancées. Enfin l’accompagnement par mes mentors et mon coach mais aussi le lien très fort avec le reste de ma promotion m’a permis de réfléchir plus en profondeur sur ce que j’avais envie de faire, autant professionnellement que personnellement, et de me sentir soutenue à 200% dans cette transition. Le meilleur, via ce programme, c’est que je suis encore aujourd’hui en contact avec ces personnes formidables (et des nouvelles) et que nous continuons à échanger sur nos envies, nos doutes et nos projets.

 

Et maintenant ?

A la fin du Programme Associé On Purpose, j’ai rejoint le GROUPE SOS, où j’avais réalisé mon second placement. Mon rôle est de développer Seniors Connect, un projet innovant lancé il y a un peu plus d’un an pour proposer un accompagnement de proximité pour les seniors à domicile et leurs proches, dans l’objectif de faciliter et enrichir leur quotidien. Ma mission est d’accompagner les sites pilotes, modéliser le projet, développer les partenariats, et plein d’autres ! C’est un projet passionnant, avec des enjeux très forts, dans un environnement très dynamique et dans lequel je me retrouve, tant d’un point de vue de mes compétences que dans ma volonté de m’engager au quotidien pour faire bouger les choses.

En parallèle, j’ai également évolué d’un point de vue personnel, pour agir à mon échelle en adéquation avec mes convictions : je lutte contre le gaspillage alimentaire, j’essaie de limiter mes déchets, j’utilise des produits cosmétiques et ménagers naturels, etc. Le Programme Associé On Purpose, m’a permis de renforcer mes convictions et surtout d’apprendre à me faire confiance, à suivre mes intuitions et à lâcher prise.

Vous avez une expérience ou un témoignage à partager ?
Racontez-nous ; on vous lit et on publie
Je participe