Soyez le premier au courant des dernières offres d'emploi

    Recevez avant tout le monde dans votre boite les dernières opportunités de fuite (1 fois par semaine)
    FuyonslaDéfense est gratuit et le restera. Et on est pas ripoux: on garde bien vos mails pour nous.

    Nous publions leurs offres

    Et celles de dizaines d'autres employeurs que nous choisissons

    Pensée profonde

    Travailler sans en avoir envie, ça n'est pas un travail qu'on fait, c'est une besogne. Et c'est à ces moments-là qu'on se rend compte à quel point l'on a peu de mérite à faire les choses qui vous plaisent. Quand on travaille dans la joie, dans l'enthousiasme, on n'a droit à rien. On n'a même pas droit au succès. On est payé d'avance. (Sacha Guitry)

    Ils ont fui la Défense

    Il ne tient qu'à vous de les rejoindre dès aujourd'hui. Et de lire leurs témoignages réjouissants sur notre blog.

    J’ai fait une école de commerce, été auditeur financier chez un Big Four à la Défense et j’ai tout quitté il y a un mois pour réintroduire du sens dans mon travail.

    Cela fait un moment que j’ai quitté la Défense… pour m’installer au Costa Rica et créer mon agence digitale outsourcée: c’est le pied.

    J’ai quitté une grosse agence de comm. Je cherche un associé pour le lancement d’une 3ème boite: je dépose une offre de job !

    On était avocats et banquiers… On a appris le code et le growth hacking ! On a tout plaqué pour monter notre startup.

    Articles récents

    Le blog est là pour vous aider à préparer votre fuite...

    Charles de Foodora : « Je gardais toujours un œil sur les lancements de Rocket Internet en France »

    Rencontre avec Charles d’Harambure qui a rejoint foodora dès les premiers mois, aujourd’hui directeur marketing du service de livraison des restaurants. Avant, il travaillait pour une marque du groupe L’Oréal. Retour sur un changement inattendu d’environnement professionnel.   Quelle était ta vie avant ? Après un parcours prépa puis école de commerce à l’EM Lyon,

    Plus...

    Laura : « Au cours de mes 4 années de salarié, j’ai changé 4 fois d’entreprises. »

    Rencontre avec Laura Choisy, qui s’est lancée dans l’aventure entrepreneuriale après 4 années de salariat tumultueuses… Quelle était ta vie d’avant ? J’ai été élevée dans une famille d’entrepreneurs. Mon père était ouvrier et ma mère secrétaire. Pour améliorer leur niveau de vie, ils ont décidé à l’âge de 35 ans, d’ouvrir ensemble leur entreprise.

    Plus...

    Delphine : « Donnons-nous les moyens de vivre une vie qui nous ressemble ! »

    Avant, Delphine Aubin était coach et formatrice en gestion de projet et développement personnel en entreprise. Aujourd’hui, elle a fui la Défense elle vous aide à vivre la vie de vos rêves ! Quelle était ta vie d’avant ? J’ai travaillé pendant 7 ans à Paris. Mon dernier poste visait à sécuriser et accélérer les

    Plus...

    Préparez votre reconversion

    Les bonnes raisons d'une reconversion professionnelle

    Il est loin le temps où les salariés occupaient un emploi à vie avec des horaires fixes. De nos jours, l’organisation du travail repose sur la flexibilité et la formation professionnelle tout au long de sa carrière. Les reconversions sont plus fréquentes et il n’est pas rare qu’une personne change complètement de cap de métier. Plusieurs raisons expliquent cette volonté de changement des personnes actives ou au chômage.

    Abandonner un métier qui ne convient pas

    Le manque d’intérêt est la raison première pour changer de métier. Une activité qui ne convient pas à une personne est à l’origine de frustration. Alors que chacun est en quête d’épanouissement personnel, un travail trop pénible pour soi ne peut pas s’inscrire dans la durée. Il n’est pas rare qu’une mauvaise orientation aboutisse à ce résultat. Heureusement, il existe toujours des solutions pour améliorer son avenir professionnel. Le bilan de compétences auprès d’une personne chargée de vous aider révèle bien souvent ce dont vous êtes capable et ce que vous désirez par-dessus tout. Si votre métier ne vous convient pas, il est peut-être également temps de changer de vie totalement ! Pour trouver sa voie et se réorienter, il faudra sûrement augmenter votre temps de travail pendant un petit moment, on ne vous le cache pas...

    Changer de cap pour gagner plus

    Travailler est aussi synonyme d’argent. Les disparités salariales varient beaucoup selon le travail réalisé. Généralement, un poste exigeant un niveau de diplôme élevé est mieux récompensé qu’un autre ne demandant aucune qualification exigeante. Les personnes peuvent au cours de leur vie envisager une ou plusieurs formations diplômantes visant à améliorer leur pouvoir d’achat et à accéder à un travail qui confère plus de responsabilités. Ce processus engage souvent un investissement personnel et une bonne dose de motivation surtout si la personne est en âge avancé vis-à-vis du marché du travail. De nombreuses aides à la formation et à la réorientation sont disponibles pour faciliter son changement de métier. Selon votre statut, différents systèmes sont mis en place. Un dossier Fongecif avec l’accord de l’employeur est utile mais parfois insuffisant. La demande vers plusieurs systèmes de financement est souvent gage d’optimisation. Le DIF(droit individuel à la formation) est valable pour l’ensemble des salariés du secteur publics et privés. Le CIF(congé individuel de formation) permet de bénéficier d’un congé pour se former. Les organismes de L’OPCA gèrent le financement des CIF.

    Un travail à proximité de son domicile

    Le temps de transport entre sa maison et l’entreprise est un critère important en terme de qualité de vie. C’est pour cela que la distance est souvent liée à l’acceptation ou au refus d’un travail. Malheureusement, il n’est parfois pas possible de faire autrement. Le travailleur doit alors subir des heures de trajet avant d’arriver dans son entreprise et prévoir le retour avec la même angoisse. Trouver un emploi proche du lieu d’habitation a de nombreux avantages. Moins de stress, plus de temps à passer avec sa famille, moins de dépense liée au frais d’essence ou aux transports en commun sont autant d’arguments qui contribuent grandement à améliorer la qualité de vie. Les travailleurs dans ces situations difficiles ont de véritables intérêts personnels à envisager un changement de travail.

    Solliciter par un chasseur de tête

    Avec le numérique, les cv sont entre les mains sept jours sur sept par les employeurs en recherche de parcours professionnel atypique. Les plateformes comme Linkedin ou les réseaux sociaux tels que Facebook communiquent rapidement vos compétences professionnelles et permettent une évolution professionnelle rapide. L’information est hiérarchisée suivant votre métier et détermine un profil susceptible d’intéresser un employeur ou un chasseur de tête. Imaginons un employeur sollicitant une personne déjà active pour proposer une amélioration de revenu et un travail plus valorisant, ou une ré-orientation professionnelle. C’est une bonne raison d'effectuer une reconversion professionnelle pour booster son plan de carrière et accélérer sa vie professionnelle.

    Changer de job pour apprendre et découvrir

    La formation continue est toujours une source de nouveaux apprentissages. Même si la personne ne change pas complètement de secteur après validation des acquis, une évolution de carrière fait découvrir beaucoup de choses et vous permet de faire évoluer votre projet professionnel. Cela est d’autant plus vrai pour les reconversions professionnelles totales. Changer de direction dans son métier doit rester une initiative personnelle. Une réorientation sous la contrainte d’un boss ou d’un supérieur hiérarchique n’est pas la meilleure garantie pour réussir. Les meilleures trajectoires sont celles qui émanent de l’individu, comme par exemple la formation pour un nouveau métier, car elles supposent une réflexion approfondie. Suivre une formation vous apportera des informations utiles pour envisager votre gestion de carrière et faire le point, faire un bilan et valider votre aspiration.

    Améliorer son cadre environnemental de travail

    Certains postes de travail sont soumis aux bruits ou demandent des efforts physiques difficiles. A ce titre, les locaux des entreprises définissent aussi l’environnement de travail. Un métier dans un cadre difficile occasionne du ras le bol et peut parfois conduire direct au burnout. Pourtant, il y a forcément des métiers qui promettent une bonne tranquillité d’esprit. Sans harcèlement de la hiérarchie, sans stress inutile par exemple. Une multitude de personnes aspirent à travailler dans un milieu professionnel agréable et mettent en œuvre les démarches pour y parvenir.

    Sortir du chômage par la reconversion

    L’économie est confrontée à de graves problèmes de chômage. Certains secteurs ont une capacité d’emploi très faible et précaire, avec un nombre de demandeurs d'emploi qui augmente. Notamment dans l’industrie, localisée bien souvent en Asie et en Europe de l’est, dans l’agro-alimentaire. Le secteur du tertiaire n’est pas non plus épargné. Il existe aujourd’hui une grande variété d’individus qui sont en possession d’un diplôme qualifiant et qui ne trouvent pas de boulot dans leur domaine. Se reconvertir est une excellente solution pour s’adapter à l’employabilité de l’économie moderne. C’est une démarche intelligente au regard des nouvelles exigences de l’emploi. Signe de nouveau départ, sortir du chômage redonne confiance. Au début, il n’est pas impossible de passer par la case stagiaire mais la persévérance est toujours récompensée. Être au chômage avec la multitude de systèmes de formations et de financements publics et privées n’est pas une fatalité, la recherche d'emploi est un processus actif. Le marché de l'emploi change fréquemment, et on se forme maintenant toute sa vie : VAE pour les études, formation cpf, formation initiale, organisme de formation...des termes que vous entendrez souvent dans votre vie. Pour trouver sa voie, les formations courtes permettent de réfléchir à des solutions différentes.

    Le mal-être au travail

    Mauvaise entente avec ses collègues, patron irritant sont des raisons qui conduisent à un changement d’avenir. Comme dit le vieil adage, le travail c’est la santé.Dans le cas contraire, un entretien avec un conseil d’orientation ou un bilan des compétences et savoir-faire est salvateur.

    Lancez-vous

    Les raisons qui poussent un employé, un cadre, un salarié ou un indépendant à se mettre en quête d’un nouveau job sont multiples. C’est un choix qui doit rester bénéfique dans tous les cas. Les aides financières à la formation sont nombreuses. Pôle Emploi connaît l’ensemble des processus et vous donnera peut-être pas le financement mais au minimum l’information à la mesure de votre projet et de votre situation actuelle. La reconversion professionnelle est souvent perçue comme un challenge.Se sentir soutenu et encouragé grâce au coaching personnel ou par vos proches dans vos initiatives est important pour réussir votre nouvel élan.