Christian, de Google aux entreprises d’intérêt général – du Cloud à la Terre

Certains voient leur carrière comme une route bien tracée, d’autres comme un jeu de construction en bois… issu d’une forêt éco-gérée. C’est le cas de Chris Charousset, Associé On Purpose de la promotion parisienne d’Avril 2017. Témoignage.

Quelle était ta vie d’avant ?

Quand j’étais enfant, je bâtissais des châteaux en Espagne et ailleurs. Je jouais beaucoup à ce jeu de construction en bois. Je me revois tester des empilements toujours plus hauts à l’équilibre vacillant, ou au contraire toujours plus forts, avec des fondations solides.

crédits: c-mieux-doccas.com

Au fil des années, j’ai gardé ce goût pour la construction et l’ai appliqué à ma carrière. J’ai cherché à me construire moi-même en habitant différents pays (Royaume-Uni, Espagne, Pologne, Irlande, France), en apprenant différentes langues (anglais, espagnol, polonais), en occupant différentes fonctions (Account Manager, Territory Manager, Abuse Trends Analyst, Product Manager), dans différentes industries (Hardware, Advertising, SAAS, Social Media, Travel). Au gré des opportunités, j’ai finalement suivi avant l’heure les conseils de Laszlo Bock, VP des Ressources Humaines de Google: “in the first 10 years of your career, try a lot of different things.”

Certains y verraient de l’indécision ou de l’accumulation; j’y vois un professionnel bien ancré dans sa génération de millennials, qui cherche constamment à conjuguer l’apport de valeur avec sa soif d’apprendre, le tout idéalement dans un environnement de travail challengeant et agréable.

Dell, Google, puis Amadeus ont dépassé mes attentes au regard de ce cahier des charges ambitieux, en me confiant des postes à responsabilité, en me permettant de me confronter aux problématiques d’industries bien différentes (“Quels liens y a-t-il entre le masquage d’IP et la vente offline de billets d’avion ?” Vous avez 4 heures !), en me donnant le droit à l’erreur, en me permettant de grandir et, last but not least, en me permettant de rencontrer des amis d’une vie.

L’élément déclencheur ?

Au fur et à mesure des lectures d’articles et des visionnages de documentaires alarmants sur la dégradation accélérée de notre planète, le volontariat associatif, en France et à l’étranger, a pris une part grandissante dans mon emploi du temps. Au point d’illuminer mes weekends et d’en faire le but de mes congés et, si je me permets l’expression, de donner plus de sens à ma vie. Le besoin d’intégrer cette volonté profonde d’impact environnemental positif au-delà d’expériences de volontariat ponctuelles et au sein de mes heures hebdomadaires de travail n’est pas arrivé du jour au lendemain.

Ainsi, pour ne mentionner que quelques déclencheurs marquants, je citerai une conférence de Pierre Rabhi, une expérience de bénévolat dans la forêt amazonienne, le film “Demain”… bref, des déclencheurs qui réveillent cette can-do attitude, chère à Google, mais qu’on a tous en nous pour peu qu’on lui donne l’opportunité et un cadre pour s’exprimer.

Une décharge à ciel ouvert dans la forêt amazonienne (crédits: Chris Charousset)

Et maintenant ?

J’ai rejoint le Programme Associé On Purpose pour sauter le pas et ainsi trouver ledit cadre. Après un process de recrutement sérieux, me voici intégré à une promo d’Associés fort sympathiques qui, comme moi, cherchent à avoir un impact social ou environnemental dans leur travail pour donner du sens à leur carrière. La force de On Purpose, c’est de proposer un programme d’un an combinant formations théoriques, cas pratiques, mentoring et coaching avec 2 missions professionnelles de 6 mois dans des structures (entreprises, associations…) à impact social ou environnemental. Ces différentes composantes du programme Associé me permettent de continuer à apprendre, à construire, en m’ouvrant à un secteur professionnel qui m’attire de longue date : le développement durable. Ma première mission est actuellement au sein de Citeo, l’éco-organisme en charge du recyclage du papier et des emballages, une thématique qui me tenait déjà à coeur dans mes engagements associatifs, et dont les enjeux sont d’une telle taille qu’on les retrouve aujourd’hui au coeur des engagements politiques et économiques de notre gouvernement mais aussi des industriels. Citeo est en quelque sorte le chef d’orchestre du recyclage en France, travaillant aux côtés des différents acteurs de ces deux filières (collectivités, industriels, distributeurs, opérateurs, papetiers, imprimeurs, citoyens…). Ce placement me permet de mieux appréhender les enjeux et parties prenantes de l’économie circulaire tout en y apportant mes compétences analytiques, présentationnelles et de gestion de produit afin de progresser vers l’objectif national de 65% de recyclage du papier en 2022.

crédits: citeo.com

 

Mon parcours d’Associé On Purpose se poursuivra ensuite au sein d’Ecov et me permettra d’apporter mon engagement et mon expérience digitale à une startup du service public de covoiturage local à impact environnemental (réduire le nombre de véhicules sur la chaussée) et social (développer les transports collectifs dans les zones rurales et périurbaines mal desservies). Ce sera également pour moi l’occasion de découvrir avec curiosité les avantages et problématiques propres aux startups, après avoir longtemps travaillé dans de grandes multinationales.

De nombreuses nouvelles briques, d’expériences professionnelles et de développement de compétences (les formations dispensées dans le cadre du programme Associé mériteraient un post à elles seules !) qui viennent donc s’ajouter à ma construction grâce à cette année de transition bien riche en découvertes et apprentissages.

 

Vous avez une expérience ou un témoignage à partager ?
Racontez-nous ; on vous lit et on publie
Je participe

A propos de

Commentaires

commentaires