Caroline est partie travailler à…Oxford

Rencontre avec Caroline Fouvet, qui travaille à Oxford, au milieu des étudiants ! Un choix de premier job plus sympathique que La Défense…

Quelle était ta vie d’avant ?

Dans le cadre de mon master 2 à Sciences Po Lyon, je suis partie à Paris effectuer mon stage de fin d’études. J’ai vite compris que si je postulais à des jobs dans la capitale à l’issue du stage, j’allais me retrouver rapidement happée par le mode de vie parisien métro-boulot-dodo et loyer exorbitant absorbant tout mon salaire. J’ai profité de ces quelques mois pour explorer Paris et suis ensuite partie à l’étranger afin d’enrichir mon expérience dans le domaine du développement durable ainsi que d’améliorer mon niveau de langue.

 

L’élément déclencheur ?

Après un passage par Madrid, puis Francfort, j’ai trouvé un nouveau stage dans une boîte de consulting à Oxford qui a finalement débouché sur un CDD. Je travaille désormais dans un domaine qui me plait et qui me correspond (protection du climat) tout en bénéficiant des avantages d’une ville étudiante internationale et dynamique. Je me rends au travail à vélo tous les jours, où je rejoins des collègues sympathiques et issus de différents pays. Nous sommes une vingtaine à travailler ensemble et à gérer des projets aux quatre coins du monde.

 

Et maintenant ?

Je suis contente d’avoir attendu un peu pour décrocher ce premier job au lieu de m’être précipitée sur le premier emploi disponible en région parisienne à l’issue du M2. J’ai été rémunérée pour les stages que j’ai effectué à l’étranger, et ils m’ont permis de mûrir mon projet professionnel tout en apprenant et enrichissant mon CV. Je sais à quel point il est compliqué de décrocher un premier job, mais je pense qu’il est important de se sentir bien là où l’on est et de savoir pourquoi on se lève tous les matins. La Défense et un mode de vie stressant ne sont pas faits pour tout le monde, c’est pour cela que si vous savez d’avance que cela ne vous correspond pas, pensez aux options permettant de contourner cette voie-là!

 

Si vous êtes jeunes diplômé(e)s et avez des questions concernant ce témoignage, n’hésitez pas à prendre contact avec moi!

Vous avez une expérience ou un témoignage à partager ?
Racontez-nous ; on vous lit et on publie
Je participe

A propos de

Commentaires

commentaires