Ils étaient avocats et banquiers, ils ont appris le code et le growth hacking

Voici le premier témoignage d’une série que l’on espère longue d’aventures, de « fuites », de changements de vie vers un horizon plus sexy. Godefroy, Baptiste et Damien ont passé entre 15 et 24 mois à la Défense avant de tout plaquer pour monter Swapcard.

 

A quoi ressemblait votre vie d’avant ?

Notre histoire : 3 amis de longue date – on partageait souvent des idées de boites et nos rêves – et pourtant à la sortie de nos études on s’est tous les 3 lancés sur le chemin des soi-disant grandes carrières toutes tracées. On a passé entre 15 et 24 mois à la Société Générale et BNP, Deloitte, Allen & Overy.

 

Quel a été l’élément déclencheur ?

On se disait qu’on lancerait notre boite plus tard, que c’était bien de commencer par des grandes entreprises reconnues… Puis on s’est arrêté en chemin en réalisant que :

  • ces entreprises et leurs valeurs ne nous correspondaient pas
  • on entrait dans un piège où la seule motivation est l’augmentation du salaire et les promesses de l’avenir
  • nos managers appliquaient exactement ce qu’ils critiquaient en étant junior
  • on était entouré de personnes qui se plaignaient et on commençait à se plaindre nous aussi
  • on devait mettre de côté notre créativité et imagination, puisque tout ce que l’on faisait devait être conforme à des normes et des process

Et la liste est encore longue… ! Le résultat de ce constat a été le suivant:

  • Godefroy a quitté les banques pour apprendre à coder en autodidacte.
  • Baptiste s’est désinscrit du Barreau de Paris pour s‘abroger de l’interdiction d’exercer une activité commerciale
  • Damien a décidé d’appliquer ses capacités d’analyse au growth hacking plutôt qu’à des ratios comptables

 

Et maintenant ?

Après quelques mois de voyages et de réflexion, on a crée notre start-up, Swapcard, il y a un peu plus d’un an, pour changer la façon dont les professionnels échangent leurs coordonnées et maintiennent à jour leurs contacts. Notre app mobile, qui permet de se créer et échanger une carte de visite numérique vient de sortir et est disponible sur l’App Store.

Vous avez une expérience ou un témoignage à partager ?
Racontez-nous ; on vous lit et on publie
Je participe